LA BIODIVERSITE AU VERGER

15 mai 2010

Les vergers en fleurs à Cul-des-Sarts

Les Amis de la Terrre ont visité les vergers en fleurs

IMG_0918

guidés par Claudy Noiret qui en a profité pour nous présenter son cheval (de bataille) : les saules têtards

IMG_0815

étêtés à hauteur d'homme (c'est plus facile), leurs branches de 15cm de diamètre serviront à la production de bois de chauffage. On peut les tailler dès le plus jeune âge pour préparer les cavités où logeront les oiseaux cavernicoles

IMG_0817

et plantés le long des routes, le chargement du bois est aisé et la route jolie

IMG_0874

les insectes dévorent la pulpe des arbres au regard questionneur

IMG_0840

le tas de bois est attiré par la terre, irrésistiblement

IMG_0823

Claudy a offert une merveilleuse fin aux maronniers de la place de son village : à l'aide de quelques solides gaillards et peut-être de grosses machines, il a invité les troncs coupés de ses marronniers bien-aimés en son verger et les a appuiés contre les solides arbres de la haie. Les maronniers sont devenus le logis des insectes et des oiseaux pour de très nombreuses années...

IMG_0835

Un petit truc pour augmenter la surface de votre poulallier : formez un tas de terre pyramidal ! Les poules adorent gratter sous les racines pour y dénicher les vers de terrre !

IMG_0854

IMG_0855

Dans votre abri de jardin, votre bergerie, votre cave, votre garage, si la porte reste entrouverte, l'hirondelle viendra construire son nid. La construction du nid se fait par le mâle et la femelle ensemble, la réalisation de ce projet immobilier est le ciment de leur couple et la garantie du bon déroulement de la nichée. Les nids en béton préfabriqués forcent lentement et sûrement des générations d'hirondelles à oublier la technique élaborée du torchis.

IMG_0865

Claudy nous conseille plutôt de créer des flaques de boue au jardin et de nous intéresser aux trop rares flaques sur les chemins, matériau essentiel des hirondelles

IMG_0904

Les sous-toitures en PVC étant glissantes, la pose d'un support à nid est la meilleure solution

IMG_0868

Remarquez que la forme du nid d'hirondelles ne correspond en rien à la forme des nids en béton !

IMG_0864

LAISSEZ-MOI FAIRE MON NID !

Par contre, le petit hérisson a besoin de tas de branches pour passer l'hiver. Claudy au grand coeur (encore lui) a réalisé un hotel 4 étoiles pour ses petites pelottes d'épingles

IMG_0843

les coupes de haies entassées peuvent convenir aussi

IMG_0902

La biodiversité, c'est aussi une mare habitée. Celle-ci a une forme de 8 et elle est très agréable à regarder

IMG_0818

Les moutons nettoient le pré autour des pommiers. Quand je vous dis que l'échange de services dans la biodiversité touche à l'esthétique !

IMG_0825

Une vache Galloway élevée au biberon est reconnaissante et croit en la bonté des hommes

IMG_0834

La pépinière de jeunes pommiers greffés est près du verger, facile d'accès

IMG_0821

De hautes haies entourent le verger et le protège des vents.

IMG_0848

Les chataîgners sont plantés à côté des noisettiers, cette association apporte un élan de sève au chataîgner

IMG_0844

IMG_0845

Une zone de groseillers et de framboisiers côtoient une rangée de noyers

IMG_0838

Le tiers des petits fruits rouges seront laissés à la disposition des oiseaux

Les troncs des noyers sont ébranchés en juin (sinon les moutons s'en chargeront). Le rendement d'un verger est complet si on pense aux planches sans noeuds de chataîgner et de noyer qu'hériteront notre progéniture.

UN VERGER DE HAUTES TIGES NOURRIRA 4 GENERATIONS D'ÊTRES HUMAINS !

IMG_0925

Pour conserver les pommes en hiver, nous avons le choix : les stocker en cave, les sécher sur des fils, ou en faire du jus pasteurisé. La MOBIPRESSE est un outil génial : elle taille et presse les pommes, pasteurise et conditionne le jus dans des cubis en un clin d'oeil, et comme elle est mobile, elle se rend chez vous pour presser des tonnes de pommes !

IMG_0859

Un max de rendement : plantez des basses-tiges (rendement rapide mais de courte durée) entre les hautes tiges (rendement tardif mais sur une très longue durée). La production de pommes sera continue et importante !

IMG_0886

et puis c'est pas trop moche...

IMG_0882

Une autre réalisation de l'ASBL "Les bocages" : un grand verger à l'école

IMG_0910

Les enfants connaîtront la valeur des fleurs et des abeilles

IMG_0893

Et pour finir, le plus courageux : le pommier dont il ne reste qu'une moitié d'écorce pour tout tronc.

"Il a produit 200kg de pommes l'an dernier"

IMG_0928

Claudy Noiret est intarissable quand il s'agit des vergers. Il pense au rendement, à la biodiversité, à la conservation des pommes, à l'esthétique, à la diffusion du savoir, à l'implication des pouvoirs politiques...

L'ASBL "Les bocages" est une référence en toutes ces matières, ce que nous avons vu en est la preuve concrète.

Regardez le site et la vidéo sur :

www.lesbocages.be

Posté par helene p à 17:11 - Commentaires [2] - Permalien [#]